Investissement Responsable Bordeaux

Investissement Responsable Bordeaux : Quel rôle positif que peuvent jouer les investisseurs face à l’urgence climatique?

Mes chers investisseurs, comme vous le savez déjà et c’est un sujet récurrent, le réchauffement climatique est au cœur de tous les débats. L’investissement Responsable à Bordeaux est possible.


Après 2 ans de pandémie qui ont paralysé la majeure partie des sociétés à travers le monde, le réchauffement climatique a continué de progresser.

Refaisons un point sur ce thème et nous aborderons ensuite comment nous pouvons jouer un rôle en tant qu’investisseur à travers des investissements responsables.

Définition : qu’est-ce que le réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique, appelé également réchauffement planétaire, est un phénomène qui se caractérise par l’augmentation du niveau moyen de la température à la surface de la Terre.

Changement climatique ou dérèglement climatique en 2022 ?

La température moyenne globale de la planète a augmenté de 1.1°C entre 1850 et 2017. Parallèlement, la France a subi une augmentation moyenne de 1.5°C depuis 1900.

Le changement climatique est variable selon les régions. Par exemple, les zones polaires se réchauffent deux fois plus rapidement que le reste du monde. En continuant sur la trajectoire actuelle de réchauffement climatique, la banquise arctique pourrait disparaître totalement d’ici quelques dizaines d’années.

Selon l’un des derniers rapports du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), un réchauffement planétaire de plus de 1,5°C provoquerait des dérèglements climatiques sans précédent : désertification, intensité des précipitations… Ces évènements climatiques extrêmes pourraient devenir plus fréquents et avoir des impacts irréversibles sur l’environnement.

En 2020, la pandémie de Covid-19 a paralysé la majeure partie des sociétés à travers le monde. Pendant ce temps, les effets dramatiques du changement climatique se sont poursuivis sans relâche, menaçant à leur tour les habitats naturels, les populations et l’économie.

Les politiques mises en place pour la lutte contre le réchauffement climatique

L’accord de Paris sur le changement climatique signé en 2015 engage les pays signataires à maintenir la hausse des températures bien en dessous de 2°C et à poursuivre leurs efforts pour la limiter à 1,5°C – un niveau auquel les risques et les impacts du changement climatique sont beaucoup plus faibles. Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), une hausse des températures de 2°C accentuerait les conditions météorologiques extrêmes, l’élévation du niveau de la mer, la fonte de la calotte glaciaire arctique, le blanchiment corallien et la perte d’écosystèmes.

Le sommet de la COP26 qui s’est tenu à Glasgow l’année dernière a été encourageant puisque le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Union européenne se sont fixé des objectifs à court terme pour réduire leurs émissions de carbone lors des dix années à venir. Le but était d’afficher des objectifs plus proches sur lesquels ils pouvaient être jugés, mais aussi de faire office de chefs de file pour inciter les pays émergents à leur emboîter le pas. Par la suite, les dirigeants des principaux pays émetteurs, comme l’Inde, le Brésil et le Vietnam, ont également annoncé des objectifs en matière de réduction des émissions et de déforestation.

Allier performances financières durables & impact  positif pour la planète

Investissements Responsables à Bordeaux: faisons le tour de quelques notions.

L’urgence du défi étant de plus en plus admise, nous pensons qu’il existe des opportunités intéressantes à long terme pour les entreprises capables d’accélérer activement la transition vers une économie bas carbone.

Voici quelques secteurs pour réaliser des investissements responsables à Bordeaux :

Les entreprises concernées peuvent être des « pionnières », grâce à des solutions ou des services novateurs en matière de lutte contre le changement climatique ; des « leaders » en ouvrant la voie à la durabilité et en la généralisant, ou encore des « facilitateurs », en fournissant les outils nécessaires pour proposer des solutions

Le premier concerne les activités ou les innovations qui réduisent directement les émissions de gaz à effet de serre.

Les énergies alternatives constituent un secteur d’investissement prioritaire. Remplacer les combustibles fossiles à forte intensité de carbone par de l’électricité verte, produite grâce au vent et au soleil, serait la principale contribution aux objectifs climatiques mondiaux. Des candidats moins évidents à l’investissement sont peut-être les composants et les systèmes capables d’améliorer l’efficacité énergétique et de réduire ainsi les émissions.

Le deuxième groupe d’entreprises à fort impact englobe les entreprises dont les solutions rendent l’industrie et les transports – qui représentent 35 % des émissions combinées – moins polluants. Il peut s’agir d’entreprises dont les technologies sous-tendent l’avenir de la mobilité ou du stockage de l’énergie.

Par ailleurs, nous avons tous le pouvoir de réduire nos déchets au minimum et de recycler les produits que nous utilisons au quotidien. Le concept d’économie circulaire consiste à réduire, réutiliser et recycler les produits de tous les jours pour réduire les émissions carbone générées par leur mise en décharge et la nécessité de produire des matériaux vierges. De nombreuses entreprises adoptent un modèle économique en « circuit fermé », ce qui leur permet de collecter les déchets et de les réutiliser. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une alternative moins coûteuse leur conférant un avantage non négligeable.

Il n’est pas nécessaire de choisir entre les bénéfices et la planète. Lorsque les entreprises peuvent fournir des solutions capables d’atténuer le changement climatique, leurs actionnaires peuvent aspirer à obtenir des performances financières durables et à contribuer à un impact clairement positif pour la planète et ses habitants.

Si vous souhaitez obtenir des informations sur les types d’investissements responsables à Bordeaux, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec votre conseiller financier au 05.57.83.76.21 ou par mail à l’adresse suivante : contact@aquilogia.fr

Sources : Climate consulting – M&G Investments