Mot de passe oublié ?

Assurance emprunteur, pourquoi est-il intéressant d’en changer ?

Chers investisseurs, si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier à crédit vous avez déjà souscrit à une assurance des emprunteurs (ADI) qui permet de vous assurer en cas de décès et autres cas qui pourraient survenir pendant votre prêt vous empêchant d’honorer vos mensualités. Vous savez alors le coût conséquent qu’elle peut représenter sur une acquisition. Nous allons ici voir pourquoi elle est peut-être plus onéreuse lorsque l’on passe par une assurance groupe bancaire et par quel processus il est désormais possible de la substituer.

Tout d’abord, les taux d’emprunts sont extrêmement bas, les banques ne margent donc plus autant qu’avant lorsqu’elles prêtent de l’argent ce qui entraîne une baisse de leur PNB (produit net bancaire). Pour que cela soit plus clair, voyons un peu dans le détail le fonctionnement d’un établissement financier, cela nous permettra de bien comprendre pourquoi les assurances sont parfois deux fois plus chères que chez un assureur indépendant. Le PNB d’une banque est composé de sa marge d’intermédiation, qui relève de la richesse créée par son activité de prêt et des commissions perçues (facturées pour tous les services courants rendus aux clients comme la carte bancaire). Dès lors qu’un de ces deux pôles baisse, il en va de même pour son PNB et au même titre qu’une entreprise qui veut rester rentable, elle va mettre en place des actions pour y remédier. En outre, une des activités principales de la banque et qui est difficilement concurrencée par d’autres acteurs c’est le crédit, plus particulièrement le crédit immobilier. Les grands établissements financiers en ont le monopole et peuvent exiger que l’emprunteur souscrive à leur assurance groupe. Comme pour une majorité de français l’accession à la propriété immobilière fait partie d’une étape cruciale de la vie, nombreux sont ceux qui cèdent à cette exigence.

Voilà pourquoi les banques vont systématiquement vous pousser à souscrire leur assurance de groupe : obtenir un crédit est parfois long et fastidieux et les emprunteurs cherchent à aller au plus simple administrativement parlant.

Pourtant pour réduire le monopole bancaire, des dispositifs légaux ont été mis en place pour rendre possible la délégation d’assurance. La loi HAMON, permet à l’emprunteur de changer d’assurance de prêt à n’importe quel moment de la première année de souscription et la loi BOURQUIN quant à elle, permet de le faire chaque année à date d’anniversaire. Attention, dans le cadre de la loi BOURQUIN, il faut que le courrier soit réceptionné au plus tard deux mois avant cette date. Sachez chers investisseurs qu’effectuer un comparatif peut être intéressant, les gains que vous pouvez réaliser sont parfois conséquents.

Notre cabinet travaille avec des assureurs reconnus, réactifs et compétents, nous réalisons le devis et nous vous le soumettons. Vous pouvez économiser jusqu’à plusieurs milliers d’euros sur les années d’assurance. Les banques peuvent parfois se montrer réfractaires lorsqu’il s’agit de délégation d’assurance mais le processus est bien plus simple qu’elles peuvent laisser l’entendre.

Rapprochez-vous de notre cabinet, notre équipe vous fournira toutes les informations et l’accompagnement nécessaire pour réaliser cette action.