5 conseils pour diversifier son patrimoine avec succès

La diversification patrimoniale est une stratégie financière cruciale pour minimiser les risques et optimiser les rendements. En répartissant judicieusement ses avoirs entre différentes classes d’actifs, un investisseur peut ainsi protéger son patrimoine contre les fluctuations du marché.

Comment diversifier son patrimoine ?
Quelles stratégies patrimoniales adopter à court et à long terme ?

Nos conseils d’experts !

En quoi consiste la diversification du patrimoine ?

La diversification du patrimoine consiste à répartir ses investissements entre différents types d’actifs, secteurs économiques voire même zones géographiques afin de réduire les risques et d’optimiser les rendements.

En d’autres termes, il s’agit d’une stratégie qui vise à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, permettant ainsi de limiter l’impact des fluctuations du marché sur le patrimoine global.

Pour définir vos objectifs patrimoniaux, n’hésitez pas à contacter nos équipes de conseil en gestion de patrimoine à Bordeaux ! Nous sommes à votre disposition pour étudier votre situation actuelle et votre profil d’investisseur pour vous aider à définir des objectifs à la fois réalistes et prometteurs.

Contactez-nous

Pourquoi diversifier son patrimoine ?

La diversification fait partie de toute stratégie patrimoniale solide, et cela pour plusieurs raisons :

Réduction du risque : En répartissant ses investissements entre différentes classes d’actifs, on limite l’impact d’une éventuelle baisse de performance dans un seul domaine (on parle également de mutualisation des risques) ;
Stabilité des rendements : La diversification permet de lisser les fluctuations du marché et de maintenir une croissance plus régulière du patrimoine sur le long terme, ce qui est indispensable pour atteindre ses objectifs financiers à long terme (incluant notamment la préparation de la retraite) ;
Gestion de la volatilité : Face aux périodes de volatilité et d’incertitude sur les marchés financiers, une stratégie diversifiée permet de mieux résister aux fluctuations des prix des actifs et de limiter les pertes potentielles en cas de conditions de marché défavorables.

Je veux placer mon argent

Conseil n°1 : Déterminer un pourcentage de bonne répartition du patrimoine

Lorsque vous envisagez de diversifier votre patrimoine, la première étape clé est de déterminer un pourcentage approprié pour répartir vos investissements. Cela signifie que vous devez effectuer une évaluation minutieuse de vos objectifs financiers, de votre tolérance au risque et de votre horizon temporel d’investissement.

Par exemple, si vous avez une tolérance au risque élevée et un horizon d’investissement à long terme, vous pourriez choisir d’allouer une plus grande partie de votre portefeuille à des actifs plus volatils mais potentiellement plus rentables, tels que les actions.

A contrario, si vous avez une tolérance au risque plus faible ou des besoins financiers à court terme, vous pourriez privilégier une répartition plus conservatrice avec une plus grande pondération des obligations et des liquidités.

Conseil n°2 : Définir un horizon de placement

Autre conseil : fixez-vous un horizon de placement pour optimiser la gestion de votre patrimoine !

L’idée est de définir la durée pendant laquelle vous prévoyez de conserver vos investissements avant d’en avoir besoin. Votre horizon de placement peut influencer la répartition de vos actifs entre les classes d’actifs plus risquées, comme les actions, et les classes d’actifs plus stables, comme les obligations.

Dès lors :

Si vous avez un horizon de placement à long terme, vous pouvez envisager d’investir davantage dans des actions, qui ont historiquement offert des rendements plus élevés sur de longues périodes, malgré leur volatilité à court terme.
Si vous avez un horizon de placement à court terme, vous pouvez préférer des investissements plus stables et liquides, comme des fonds du marché monétaire.

Conseil n°3 : Investir dans des SCPI

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) offrent un accès indirect à l’immobilier commercial et résidentiel, permettant aux investisseurs de bénéficier des revenus locatifs et des avantages fiscaux associés à ce type d’investissement.

Elles offrent plusieurs avantages, tels que :
● la possibilité de diversifier votre patrimoine en ajoutant des actifs tangibles (des biens immobiliers) à votre portefeuille ;
● des rendements attractifs et stables grâce aux loyers perçus sur les biens immobiliers détenus par la société ;
● une flexibilité dans le choix de différents types de SCPI en fonction de vos objectifs d’investissement et de votre profil de risque.

Conseil n°4 : Choisir des placements financiers variés

Lorsque vous diversifiez votre patrimoine, la clé est souvent de choisir des placements financiers variés dans le but de réduire les risques tout en maximisant les rendements potentiels.

Voici quelques options possibles :
Livrets d’épargne classiques : Les livrets d’épargne offrent un placement sûr et liquide, généralement avec un faible rendement mais également un niveau de risque minimal. Ils sont donc parfaits pour constituer une réserve d’urgence ou pour des besoins à court terme, mais pas pour accomplir des objectifs patrimoniaux de grande envergure ;
Obligations : Les obligations sont des titres de créance émis par des gouvernements, des entreprises ou des entités publiques. Leurs rendements sont plus élevés que les livrets d’épargne, avec un niveau de risque modéré ;
Immobilier : L’investissement immobilier permet de générer des revenus locatifs réguliers et de bénéficier de l’appréciation à long terme de la valeur des biens. Que ce soit par le biais de l’achat de biens immobiliers physiques, comme des maisons, des appartements ou des locaux commerciaux, l’immobilier apporte stabilité et diversification à tout portefeuille financier ;
Actions cotées et non cotées : Les actions cotées en bourse représentent des participations dans des entreprises publiques, avec un potentiel de croissance à long terme tout de même soumis à une volatilité assez élevée. Les actions non cotées, ou investissements dans des entreprises privées, peuvent quant à elles offrir des opportunités de rendements élevés, mais souvent peu liquides.

Type de placement Niveau de risque Rendement potentiel
Livrets d’épargne classiques Faible Faible
Obligations Moyen Moyen à élevé
Immobilier Moyen Moyen à élevé
Actions côtées Élevé Élevé
Actions non-côtées Très élevé Très élevé

Conseil n°5 : Adopter une stratégie patrimoniale efficace

Dernier conseil : n’oubliez pas d’adopter une véritable stratégie patrimoniale !

Cette dernière doit tenir compte de vos objectifs financiers, de votre tolérance au risque et bien sûr de votre horizon temporel de placement. Une stratégie patrimoniale efficace intègre une allocation d’actifs diversifiée, une sélection de placements judicieuse et une gestion proactive de votre portefeuille.

En conclusion, une approche globale et réfléchie vous permettra d’optimiser la construction et le développement de votre patrimoine. Ni plus, ni moins.